Le Test ADN de Maternité

Le test ADN de maternité est utilisé pour prouver l’existence d’un lien biologique entre une mère présumée et un enfant. Il suit le même procédé que celui du test ADN de paternité, il compare l’ADN de l’enfant à celui de la mère en question.

Un test ADN de maternité a plusieurs buts, qui vont de la détermination de lien maternel en cas d’adoption à l’identification d’une relation dans le cas de l’immigration.

Dans le cas de l’adoption, il arrive souvent que les enfants adoptés une fois grands cherchent à connaître leurs parents biologiques, soit pour résoudre des problèmes d’identité ou simplement pour avoir la paix de l’esprit. Dans ce genre de cas, lorsque beaucoup de temps se sont déjà écoulés et que les documents requis ne sont plus disponibles, le seul moyen de prouver qu’il y a existence de lien de parenté est le test ADN. Il en est de même dans le cas inverse, c’est-à-dire un parent qui recherche son enfant qu’il aurait laissé pour être adopté.

Concernant les cas de donateurs pour les conceptions, il est aussi possible de réunir les enfants avec leurs parents biologiques à l’aide du test ADN. Une nouvelle loi en Angleterre exige que les donneurs n’aient plus le droit de garder l’anonymat, donc il est maintenant possible pour leurs progénitures de les connaître et les contacter. Les raisons pour ces retrouvailles peuvent être émotionnelles, mais il y a aussi des raisons médicales qui poussent un enfant ou un parent à vouloir être situé sur ses relations biologiques, telles que les cas de don d’organes où la compatibilité est le plus souvent demandée et celui d’un parent ou d’un(e) frère/sœur est toujours le bienvenu.

Les organes chargés de l’immigration à présent ordonnent les tests ADN comme éléments à fournir lors de la demande du visa ou de la nationalité. Lorsqu’il est demandé de prouver qu’il existe un lien biologique entre deux personnes, le test ADN d’immigration est la procédure à suivre. Dans le passé, les demandes d’immigration prenaient plus de temps. Cependant, merci aux tests ADN qui permettent de confirmer avec une certitude scientifique les liens et cela permet aux demandes d’être traitées plus rapidement et avec plus de précision.

Qu’inclut un test ADN ?

Le test débute par l’observation des 16 différents marqueurs ADN dans l’ADN de chaque personne participant au test. Tout le monde a une paire d’un de ces marqueurs, l’un hérite de la mère biologique et l’autre du père biologique. Le test, par la suite, aidera à faire la comparaison entre le marqueur de l’enfant et celui de la mère. Le marqueur d’un enfant doit être en principe constitué de 50% de celui de sa mère et de 50% de celui de son père.

Il est aussi fiable d’effectuer le test sans l’échantillon d’ADN du père, avec un laboratoire, en testant simplement les mêmes 16 marqueurs qui sont utilisés dans un test de paternité standard dans le but d’obtenir un certain dégrée de certitude concernant le lien de parenté. Un laboratoire publie le résultat que lorsqu’il y a au moins 99% de probabilité que la possible mère soit ou pas la mère biologique de l’enfant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *